Le Projet

À qui s’adresse le projet La DÉSÉDUCATION ?

Il serait réellement étonnant de rencontrer au Québec des personnes n’ayant jamais été en contact avec le système scolaire, au moins une fois au cours de leur vie. Je dirais donc que ce projet concerne l’ensemble de la société québécoise.

La Déséducation/La Rééducation est une websérie documentaire qui compte environ 24 webisodes (diminutif de web épisode) d’une durée moyenne de 10 minutes chacune.

En plus des nombreuses entrevues traitant de la situation actuelle du système scolaire et de l’éducation, filmées à travers le Québec, le spectateur pourra y suivre le parcours d’un jeune enseignant : études universitaires désastreuses, arrêt de travail salvateur, hésitation légitime à décrocher, renouvellement de sa vision de l’enseignement grâce à des rencontres déterminantes, nécessité de devenir documentariste, etc.

Démarche artistique

Les entrevues avec plans fixes et éclairage naturel ont été les techniques retenues, non seulement parce que j’étais contraint de jouer à l’homme-orchestre (caméraman, perchiste et intervieweur) tout en étant enseignant au primaire à temps plein, mais parce que je savais que certains invités, animés par leur ardeur, iraient plus loin que le cadre imposé de la caméra, ce qui est significatif. Le cadre droit et fixe représente la rigidité et le côté conservateur du système scolaire dans lequel les libres penseurs ne peuvent tenir en place.

J’ai investi dans la variété des témoignages et dans la recherche d’invités pertinents à l’intérieur d’une approche sobre et réaliste, pour justement mettre en valeur les intervenants. La websérie compte un filon dramatique autobiographique vital à la progression de cette dernière.

Transparence financière

LA DÉSÉDUCATION est un projet qui s’est chiffré aux alentours de 65 000 $. Trente mille dollars échelonnés sur trois ans sont sortis de mes économies. Durant le dernier quart de 2010, j’ai dû emprunter la somme de 30 000 $ (plus environ 5000 $ d’intérêts) pour compléter le tout. Avec cet argent, j’ai payé un monteur professionnel, une avocate, un studio de musique, un studio d’animation, un gestionnaire de projet, un créateur de site Web etc. Les autres personnes impliquées, y compris moi-même, ont œuvré à soit à titre bénévole ou ont diminué le prix de leur service.

Laisser un commentaire

Abonnement infolettre

Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez toutes les nouvelles concernant le projet LA DÉSÉDUCATON.

Contact Presse

Soyez les premiers à recevoir les communiqués de presse, les dates dates importantes et invitations. Vous pouvez aussi faire vos propositions d'entrevues médiatique.

Écrivez-nous…

... vos commentaires, opinions, suggestions et/ou questions en nous écrivant à l'adresse info@ladeseducation.ca