Les renforts relatifs au désastre

Quelles que soient les bonnes idées ou les écoles à vocation particulière, la déséducation n’accepte pas d’être déstabilisée. Au delà-là de son véto préoccupant, il y a quelques personnes aux facultés intellectuelles intactes qui ont des conceptions bien différentes de ce qui se passe et de ce qui devrait être fait.

L’angoisse. Réaction inévitable de l’être face à l’inconnu qui l’enserre. Fernand Ouellette

5 réponses à “Les renforts relatifs au désastre”

  1. Mme Martine
    16 mars 2011 à 3 h 03 min

    Ce webisode est de loin celui qui m’interpelle le plus et que j’ai préféré. Il illustre une autre façon de concevoir et de vivre l’éducation à travers le système. Merci aux personnes ayant contribuées à ce webisode.

  2. Lise
    12 mars 2011 à 2 h 11 min

    Bonjour et merci pour cette vérité.

    En fait, c’est ce que je ressens au plus profond de moi. C’est aussi ce que je ressens lorsque je regarde mes enfants versus leur vécu avec le système scolaire actuel. C’est tellement évident qu’ils ne se sentent pas un être épanouis par ce cheminement!

    Alors, je demande à nos élus de se mettre à table avec NOUS afin de revoir ensemble NOS priorités tant qu’à l’éducation de nos enfants. Récemment, tout comme nous, j’ai lu combien les Français de France trouvent leur propre système scolaire complètement irrespectueux à l’égard d’un sain développement chez leurs jeunes. Ce grand malaise est propagé – alors pourquoi se comparer?

    Il est grand temps de revoir de fond en comble notre façon de vivre, d’apprendre,etc. Pour la plupart, cette réalité actuelle métro-boulot-dodo ne répond pas du tout à qui nous sommes au plus profond de nous. Je nous invite à réviser nos priorités et remettre en question le bien-fondé de la société telle qu’elle est présentement. Il apparaît évident que les règles actuelles, la société actuelle sont désuètes; elle ne nous conviennent plus. C’est à nous, citoyens, que revient la responsabilité de dire haut et fort ce que nous désirons maintenant. À tort, nous avons laissé notre pouvoir aux élus pensant qu’ils prendraient soins de nous. En cela fut notre plus grande erreur. En fait, reprenons notre pouvoir en leur exprimant clairement ce que nous voulons maintenant. Nous voulons la Paix dans le monde, une richesse équitable à tous, un enseignement qui répond aux besoins réels de nos jeunes, etc. C’est à nous maintenant de l’exprimer haut et fort et à passer à l’action.
    L’on remarque présentement des changements importants dans plusieurs pays: Égypte, Libye, etc. En fait, il faut y voir un changement positif puisque les populations ont choisi de crier haut et fort leur mécontentement et exprimer leur volonté pour un monde meilleur. Allez-vous regarder le bateau passer ou allez-vous choisir de prendre action et participer également à ce grand changement. Oui, nous y sommes… 2012 est en fait le début d’un Nouveau Monde; ne le sentez-vous pas au fond de vous? Vous vous dites que vous ne pouvez pas changer le monde à vous seul? Mais vous n’êtes pas seul(e)! Nous sommes tous là! En résonnance avec qui vous êtes, rejoignez les rangs des gens qui militent pour le changement et vous verrez très vite ce changement arriver puisque, ensemble, nous ne ferons qu’UN. Je ne parle pas de rébellion mais de se rassembler afin de mettre en commun nos efforts pour un monde meilleur. Pensez-y! C’est magique en ce moment tous les gens qui se mobilisent pour exprimer le désir d’un tel changement! Un grand Merci à tous les membres de la Rééducation/Déséducation, qui, à leur façon, prend action vers ce changement.

  3. Jacynthe
    11 mars 2011 à 20 h 51 min

    Je suis contente de savoir que ça se vit au Québec et que vous osiez en parler. Merci pour votre beau t
    témoignage!
    Jacynthe

  4. 11 mars 2011 à 1 h 14 min

    Vraiment intéressant cet épisode. Enfin, du vrai. Bravo !

  5. Julie Nadeau
    10 mars 2011 à 19 h 27 min

    Jamais je n’avais tant espéré! Ces deux femmes mettent en mots une philosophie de vie qui est véritablement centré sur l’enfant et qui fait du sens au présent et à long terme. Ça fait du bien d’en entendre parlé, en français en plus! Merci!

Laisser un commentaire

Abonnement infolettre

Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez toutes les nouvelles concernant le projet LA DÉSÉDUCATON.

Contact Presse

Soyez les premiers à recevoir les communiqués de presse, les dates dates importantes et invitations. Vous pouvez aussi faire vos propositions d'entrevues médiatique.

Écrivez-nous…

... vos commentaires, opinions, suggestions et/ou questions en nous écrivant à l'adresse info@ladeseducation.ca