Nos solutions

La base de mes solutions personnelles résident à la fois en une sensibilisation à l’état brut de ce qui se vit dans le milieu scolaire et à toutes les possibilités magistrales d’éducation encore réprimées en société.

Solutions personnelles

  • Lancer l’idée que je suis prêt à animer, écrire, être recherchiste et/ou à conceptualiser une émission de télévision (ou webtélé) hebdomadaire traitant de l’éducation au Québec et/ou à travers le monde. Possibilité d’écrire pour un journal, site Web et/ou pour une revue;
  • Lancer le défi à toutes les publications d’ajouter une section éducation à leur contenu. Pour celles qui en ont une, leur demander d’être plus qu’une courroie de transmission des volontés gouvernementales et/ou des nouvelles ou anciennes mécaniques déséducatives;
  • M’impliquer dans le projet d’École libre de Montréal et dans le groupe de pression pour une pluralité de choix en matière d’éducation;
  • Écriture du livre La fine ligne entre l’éducation et la déséducation (en cours de création);
  • Lancement de la compagnie IDÉAUXGRAMME www.idéauxgramme.ca (bientôt disponible);
  • Possibilité d’organiser des visionnements et conférences (voir section Visionnement/conférence);
  • Partenaire de l’organisme international Alternative Education ressource international www.educationrevolution.org/;
  • Soutien du mouvement Québec Renouveau. www.quebecrenouveau.qc.ca.
  • Idées et synopsis disponibles pour écrire une série de fiction télévisuelle ou Web, ou un long métrage cinématographique intitulé Derrière le tableau noir;

    2 réponses à “Nos solutions”

    1. Jacques Champoux
      9 mars 2011 à 16 h 53 min

      Je suis tombé avec bonheur sur l’article à votre sujet dans le dernier numéro de jobboom. J’ai été surpris de votre prise de conscience aiguisée de la situation réelle de l’éducation, malgré votre jeune âge.
      Une de mes deux filles est enseignante dans une école privée au secondaire en Français depuis cinq ans, alors elle et moi échangeons constamment sur l’éducation en général, ou plutôt, comme vous le dites, la déséducation.
      Je vais certainement lui parler de votre site, elle va trouver l’idée intéressante, j’en suis sûr.

      Quant à moi, je suis un pianiste de 59 ans et j’ai fait en partie un cours classique. Ayant vécu dans la marge une grande partie de ma vie pour des raisons que l’on pourrait qualifier de « résistance sociale », je m’intéresse, depuis quelque temps, au métier de la plume, ayant subi un accident de voiture qui m’empêche de jouer au piano comme je je faisais.

      Je fais présentement de petits travaux de correction d’épreuves et d’édition en télétravail. Alors, pour montrer mon intérêt et aider selon mes maigres moyens, je vous propose une petite correction de texte sur cette page-même… votre paragraphe d’introduction.

      … une sensibilisation à l’état BRUT… et non pas brute
      le (d’) est de trop devant (encore)

      Comme je disais, je suis content de trouver un site comme le vôtre et j’aimerais éventuellement y contribuer, que ce soit pour échanger des idées ou aider à la traduction d’ouvrages qui pourraient alimenter le débat ou la discussion.

      Bonne chance pour la suite des choses, cordialement,

      Jacques Champoux, Québec

      • Maxime
        11 mars 2015 à 12 h 38 min

        Bonjour M. Champoux,

        Je m’appelle Maxime Beauregard-Martin, et je suis un acteur de Québec.
        J’écris présentement une pièce inspirée de la Grande Hermine, et je suis à la recherche d’un pianiste y ayant joué, à l’époque.

        Je suis tombé sur votre commentaire, et je me suis demandé si vous étiez l’homme que je recherche.

        Si c’est le cas, et si vous en avez envie, j’aimerais beaucoup que vous communiquiez avec moi. Mon courriel est maxime.beauregardmartin@gmail.com.

        Merci énormément

        Maxime Beauregard-Martin

    Laisser un commentaire

    Abonnement infolettre

    Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez toutes les nouvelles concernant le projet LA DÉSÉDUCATON.

    Contact Presse

    Soyez les premiers à recevoir les communiqués de presse, les dates dates importantes et invitations. Vous pouvez aussi faire vos propositions d'entrevues médiatique.

    Écrivez-nous…

    ... vos commentaires, opinions, suggestions et/ou questions en nous écrivant à l'adresse info@ladeseducation.ca