Se remettre au monde

La légèreté jaillit souvent de lourds constats. Un transfert de poids est nécessaire pour un rééquilibre du balancier.

Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance. Violette Lebon

4 réponses à “Se remettre au monde”

  1. Patrick Poulin
    3 avril 2011 à 19 h 11 min

    Encore moi 😉

    Comme toujours, le propos est intéressant et pertinent. J’aurai encore l’air de critiquer mais le but est plutôt de remettre en perspective. Je trouve que vous ne montrez qu’un côté de la médaille: ce que l’on fait de mauvais à l’école dite traditionnelle.

    C’est réducteur et c’est en partie faux de prétendre que l’école tue la créativité des enfants. En tout cas, ce n’est pas l’intention visée! Beaucoup d’enfants n’ont pas les parents allumés comme ceux présentés dans vos vidéos, ayant une vision cohérente de ce que devrait être une société libre. La plus grande émulation que ces enfants auront, leur chance d’élever leur conscience sociale, de développer leur créativité ou simplement d’entrevoir une carrière ou un choix de vie différent de ceux moins réussis de leurs proches, c’est l’école qui leur apporte.

    Par ailleurs, l’école ne se limite pas aux quatre murs d’une salle de classe avec un prof triste et morne qui récite une leçon d’un livre poussiéreux pendant que les enfants avalent leur ritalin. L’école change en même temps que le monde. Il s’y trouve tout un paquet d’activités culturelles, sociales et sportives. Et des amis tiens! Si c’était si mauvais, je ne verrais pas ces nostalgiques ex-élèves finissants qui passent saluer leur profs à l’école.

    Enfin, continuez votre beau travail de réflexion. L’école mérite bien qu’on la corrige…

  2. Démie
    31 mars 2011 à 13 h 21 min

    J’aimerais vous laisser un message; ça me brûle de ne pas le dire!

    Mon conjoint a été le premier à trouver vos vidéos de la déséducation et ce, dès le début. Ça l’a amené à lire « Weapons of mass Instruction » de John Gatto, « How children learn », « How children fails » et « Learning all the time » de John Holt, et maintenant, je suis sur « Drawing from the right side of the brain » et « Drawing on the artist within » de Betty Edwards (qui démontre qu’en apprenant comment utilisant le « côté droit » du cerveau, à peu près n’importe qui apprend à « voir » réellement les choses et ainsi, à être capable d’apprendre à dessiner et à penser différement).

    Cette suite de lecture dans laquelle nous baignons, à débuté avec notre questionnement sur « ce qu’on pense qui ne fonctionne pas super bien » à notre avis (et nous avions bien du mal à mettre le doigt dessus!) et à la découverte de vos vidéos.

    L’école-libre, maintenant, semble être une solution qu’on pourrait envisager, mais… Je ne comprend pas comment ça marche! Il faudrait que je « vois »… Est-ce des mamans qui restent à la maison, tout simplement? Je sais qu’ailleurs (certains endroits aux É-U et en Ontario, je pense), ils sont plus ouverts à l’idée des écoles libres, mais… Est-ce qu’il y a d’autres solutions que « maman reste à la maison pour enseigner »?

    Est-ce qu’il y a des groupes… comme des classes, si on veut, mais qui seraient en méthode « école-libre »??

    C’est tellement nouveau pour moi et tellement loin de mon milieu… Serait-ce possible de faire un reportage où, plutôt que d’interviewé des personnes et voir différents points de vues, on pourrait *voir* des exemples d’école-libre (avec, oui, des entrevues de jeunes, de parents… mais avoir l’emphase sur, par exemple: le fonctionnement de ces milieux, le déroulement d’une journée, le genre d’activités proposé, l’approche de l’adulte enseignant vis-à-vis des jeunes, etc.?

    Ça m’aiderait beaucoup à comprendre « C’est quoi, *l’autre* solution que d’aller apprendre sur un banc d’école et d’avoir son temps régis par une cloche, passer ses journées à attendre le vendredi (chose qui se poursuit trop souvent dans le milieu du travail et que je trouve tellement triste! C’est comme passer sa vie à « attendre la mort »…), etc. »

    Merci!
    Et bravo pour les beaux efforts pour nous donner plus de choix encore!
    Je vous soutiens!!! ^_^

    • 31 mars 2011 à 22 h 55 min

      Bonsoir Démie,
      Je suis très heureuse de votre commentaire!

      Vous trouverez dans le lien suivant des exemples d’écoles-libres.

      http://www.ecolelibre-freeschool.org/faqs

      Le printemps dernier, j’ai présentée en primeur au Canada, un excellent film sur l’école-libre de Summerhill qui fête cette année ses 80 ans d’existence. Au mois de mai, j’organiserai une nouvelle projection. Nous aurons également une nouvelle séance d’information sur le projet d’école-libre à Montréal d’ici la fin avril 2011 (détails bientôt disponibles).

      Au plaisir,
      Marike Reid-Gaudet
      http://www.ecolelibre-freeschool.org/
      Twitter : @ecolelibremtl

Laisser un commentaire

Abonnement infolettre

Abonnez-vous à notre liste de diffusion et recevez toutes les nouvelles concernant le projet LA DÉSÉDUCATON.

Contact Presse

Soyez les premiers à recevoir les communiqués de presse, les dates dates importantes et invitations. Vous pouvez aussi faire vos propositions d'entrevues médiatique.

Écrivez-nous…

... vos commentaires, opinions, suggestions et/ou questions en nous écrivant à l'adresse info@ladeseducation.ca